L'histoire du château

Fondation Calvet

(Copie d'un dessin du XVII° s. - FONDATION CALVET - Avignon)

Le plus ancien acte connu concernant Thouzon date de 1014 : Il attribue aux Bénédictins de Saint André de Villeneuve (près d'Avignon) la possession "des églises qui sont ou seront sur le Mont de Thouzon, avec leurs dépendances". Le texte évoque déjà la présence d'un village.

En 1088, le Comte de Toulouse, marquis de Pro­ven­ce, confirme cette possession. Mais cet acte mentionne que le marquis se réserve l'albergue[1] et le droit d'y aller en armée.

En 1096, le pape Urbain II confirme la possession de Thouzon à l'abbaye de Saint André en ne citant que Saint Pierre de Thouzon.

En 1118, le pape Gélase II concède de nouveaux privilèges à Saint Pierre de Thouzon. "Il concède des indulgences pour le 3 mai, fête de l'invention de la Sainte Croix et l'octave qui suit".

En 1140, un acte mentionne de nouveau les 2 églises Sainte Marie et Saint Pierre, mais aussi le bois, le village attenant et tout le territoire avec le marais, les poissons et les rivages.

En 1171, malgré la propriété des Bénédictins, le Comte de Toulouse Raymond V demande à Giraud Amic de fortifier Thouzon, mais il garde sur le futur château la haute souveraineté, les droits de justice, de cavalcade[2] et d'albergue. Cet acte mentionne le "monasterio" alors qu'en 1202, on parle du "castro".

1396: Le château est occupé par les soldats du Vicomte Raimond de Turenne (le "Fléau de Provence"). Le recteur Gaston de Montecatino les en chasse.

1549: Une pierre de fronton de porte sculptée aux armes de l'abbé François de Castellane indique une probable restauration du château.

1563: Le Baron des Adrets à la tête de ses bandes de huguenots s'introduit dans le domaine de Thouzon et y séjourne. Les textes parlent de 400 arquebusiers.

1594: César de Brancas, abbé de Saint André et seigneur de Thouzon, envisage des réparations sur le château (prix-fait: Archives de Vaucluse).

1696: L'abbé de Saint-André, François du Roure, seigneur de Thouzon, vend le château et les terres à Joseph de Martin, comte palatin, archiviste et secrétaire d'état.

1700, 1705, 1727: Des travaux sont entrepris sur la toiture de l'église Sainte-Marie.

1987: Création de l'Association pour le Site de Thouzon affiliée à l'union REMPART.

[1] Albergue: droit qui oblige le vassal à offrir le gîte et le couvert à son seigneur une fois l'an.
[2] Cavalcade: droit qu'a le seigneur de prendre hommes et bêtes pour compléter son armée.
http://www.thouzon.fr